Ressources matérielles de l'UMA

Navigation : Serveurs de calculs   |   Le cluster   |   GPGPU   |   Membres et utilisateurs

Les serveurs de calcul

Le cluster

Suite à la réduction importante du coût des matériels informatiques ces dernières années et afin de répondre à ses besoins de calcul intensif ainsi qu'à des problématiques d'algorithmique, l'UMA s'est dotée en 1999 d'un cluster constitué d'une grappe de PC bi-processeurs interconnectés via une couche réseau standard. Cette grappe constituée de 32 machines hétérogènes (3 générations de machines) est renouvelée par tiers chaque année, maintenant une certaine pérennité de l'investissement. Aujourd'hui, l'UMA dispose de 64 processeurs, soit 532 cœurs, interconnectés par une couche réseau Gigabit.

Notre cluster est composé de :
Ce qui nous donne 408 cœurs en tout !!!
Figure 1: Organisation du cluster

Ce type de configuration, d'un coût de l'ordre de quelques dizaines de milliers d'Euros, permet d'offrir une puissance de calcul importante dans un contexte de codes parallélisés ou d'exécution en parallèle de codes scalaires. Ce cluster dispose aujourd'hui d'un système d'exploitation Linux relativement simple à mettre en oeuvre sur ce type de plateforme, réduisant ainsi son coût d'administration.

L'unité graphique (GPGPU)

L'UMA est également dotée d'une machine GPGPU :

Membres et utilisateurs

L'ensemble des ressources de calcul de l'UMA est entièrement administré et géré par Christophe Mathulik.

Les moyens de calcul du cluster sont mis en oeuvre notamment par l'équipe "Systèmes Dynamiques Gravitationnels". En lien avec ce moyen de calcul, l'UMA assure l'organisation ainsi qu'une partie des cours d'un module de troisième année de l'ENSTA consacré au calcul réparti et distribué. Ces cours se concrétisent par des projets réalisés sur le cluster.

haut