Etude de formulations éléments finis en présence d’une interface entre un diélectrique et un métamatériau

décembre 2008
Publication type:
Conference without proceedings
Workshop:
NUMELEC
Abstract:
En électromagnétisme, certains matériaux sont modélisés (à certaines fréquences) à l’aide d’une permittivité diélectrique réelle négative (epsilon < 0) et parfois même d’une perméabilité magnétique réelle négative (mu < 0). Il s’agit par exemple des matériaux supraconducteurs (epsilon < 0 et mu > 0) et des métamatériaux (epsilon < 0 et mu < 0), aussi appelés matériaux “de la main gauche”. Nous nous intéressons ici à l’utilisation d’éléments finis volumiques pour la résolution d’un problème d’électromagnétisme en régime fréquentiel, lorsque le milieu de propagation réunit de tels matériaux et des matériaux classiques. La difficulté résulte dans le fait que epsilon et/ou mu n’ont pas un signe constant dans tout le domaine et la convergence des schémas éléments finis classiques n’est plus garantie par les théorèmes usuels. Nous montrons cependant que, sous certaines conditions qui portent sur la géométrie et sur les valeurs des contrastes de coefficients, on peut encore prouver la convergence des méthodes classiques. Nous proposons également des formulations originales qui permettent d’appliquer les théorèmes usuels.
BibTeX:
@conference{Bon-Cia-Zwo-2008-1,
    author={Anne-Sophie Bonnet-BenDhia and Patrick Ciarlet and Carlo Maria 
           Zwölf },
    title={Etude de formulations éléments finis en présence d’une 
           interface entre un diélectrique et un métamatériau },
    publisher={NUMELEC },
    year={2008 },
    month={12},
}